Pourquoi des entreprises font faillite au Canada?

Pourquoi des entreprises font faillite au Canada?

 

De nombreuses études récentes évoquent une hausse des taux de faillite des entreprises au Canada. Sans aucune surprise, ce sont bien les petites et moyennes entreprises qui déclarent faillite le plus. Les causes d’une faillite d’entreprise Laval sont multiples. Néanmoins, on peut les classer en deux catégories: des causes internes et des causes externes.

consolidation-de-dettes

 

Les causes internes de la faillite d’une entreprise

Les études qui traitent du sujet de la faillite des entreprises laissent entendre que l’inexpérience des gestionnaires des petites et moyennes entreprises est la cause principale de leur échec. La plupart de ces gestionnaires ne disposent ni de la vision stratégique, ni des connaissances nécessaires pour diriger une entreprise. Même si les entreprises peuvent survivre pour quelques années, le manque d’expérience finit par nuire à leur santé financière. On estime d’ailleurs que plus de 71% des entreprises font faillite à cause d’une mauvaise planification financière.

L’incapacité de bien gérer le fonds de roulement, et le déséquilibre au niveau de la structure du capital poussent souvent les dirigeants à s’endetter pour assurer la continuité des opérations financières. Or, le surendettement et l’incapacité d’effectuer la consolidation de dettes Montréal perpétuent le déséquilibre financier et anticipent la faillite de l’entreprise. D’ailleurs, plus l’entreprise s’endette et plus elle éprouve des difficultés pour trouver les financements nécessaires à cause notamment du manque de confiance des banques et des institutions financières en elle. A cet égard, les études démontrent que les problèmes internes de la faillite d’une entreprise sont plus fréquents durant ses premières années d’existence.

Les causes externes de la faillite d’une entreprise

A la différence des causes internes de la faillite, qui sont plus ou moins maitrisables, les causes externes échappent souvent au contrôle de l’entreprise. Cela dit, il est possible de les prévenir et d’adapter la stratégie commerciale de l’entreprise en fonction des nouvelles conditions. Le facteur externe le plus important reste le changement de la conjoncture économique globale suite à des facteurs imprévus. Par exemple, le ralentissement économique, les catastrophes naturelles, et la concurrence très forte peuvent causer de sérieux problèmes à l’entreprise. En outre, le changement des lois relatives à l’activité économique- surtout au niveau des règles d’imposition- est également un facteur qui risque de nuire à la stabilité financière de l’entreprise.

Comment éviter la faillite d’une entreprise?

Pour être franc, il est difficile de répondre d’une manière pertinente à cette question car l’entreprise est une entité économique qui doit subir plusieurs types de changements dynamiques que ce soit au niveau macroéconomique ou microéconomique. Si l’entreprise ne peut pas maitriser les changements extérieurs, elle peut néanmoins optimiser ses ressources internes et développer des stratégies innovantes pour atténuer leurs conséquences.

Les gestionnaires doivent impérativement posséder toutes les compétences nécessaires relatives à la gestion financière et à l’activité exercée par l’entreprise. Une bonne planification financière, la maitrise des couts, et le développement d’une stratégie commerciale efficace sont les signes d’une bonne gestion de l’entreprise. Par contre, le surendettement, même avec une consolidation de dettes Montréal, et l’incapacité de trouver des solutions pour améliorer les ventes et la qualité des services sont des signes précurseurs de la faillite d’entreprise Laval.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *