Traitement des déchets électroniques

Depuis quelques années, on constate une augmentation exponentielle des déchets électroniques. Cela s’explique par le fait que les consommateurs changent plus rapidement leurs appareils électroniques notamment les smartphones, ordinateurs, tablettes, téléviseurs, etc. Ce nouveau mode de « surconsommation » génère des millions de tonnes de déchets électroniques chaque année. Ce qui pose un grand défi aux centres de traitement et de récupération matériaux Laval.

Les dangers potentiels des déchets électroniques

Il faut savoir que les déchets électroniques contiennent de nombreux matériaux très nocifs aussi bien à la santé humaine qu’à l’environnement. Parmi ces matériaux extrêmement dangereux contenus dans les appareils électroniques, on peut citer le plomb, le cadmium, et le mercure.

Le mercure par exemple est connu pour être un matériau très toxique causant de graves problèmes aux systèmes nerveux, immunitaire, et digestif. Le cadmium est également un matériau toxique qui peut éventuellement causer des problèmes au niveau des systèmes nerveux et immunitaire. Il peut aussi provoquer des cancers incurables et de graves désordres psychologiques. Par ailleurs, l’exposition au plomb peut altérer les processus de métabolisme et la synthèse d’hémoglobine.

Lorsqu’un appareil électronique est en bon état et qu’il fonctionne correctement, ces matériaux ne présentent généralement pas de dangers potentiels pour la santé humaine. Cela dit, le problème se pose après la fin de vie d’un appareil électronique ou informatique. Dans ce cas, il devient un « cyber-déchet » ou « e-déchet » présentant des risques élevés notamment en cas d’un manque de traitement ou d’un traitement insuffisant. D’où la nécessité de traiter convenablement les déchets électroniques afin d’éviter les risques liés à la santé et à l’environnement.

La collecte et le tri des déchets électroniques

De manière générale, le traitement des déchets électroniques doit être réalisé par un professionnel qualifié disposant de tout l’équipement nécessaire. En premier lieu, l’entreprise spécialisée dans le traitement et la récupération matériaux Laval doitcollecterles appareils électroniques usagés. Ces appareils sont ensuite acheminés via un conteneur Laval vers un centre de triadapté. L’opération de tri permetéventuellement d’identifier les matières dangereuses présentes dans les déchets électroniques et de les classer selon les normes en vigueur. Les appareils sont ensuite désassemblés afin de sélectionner des composants électroniques pouvant être réparés et réutilisés.

Traitement final des déchets électroniques

Les composants électroniques pouvant être réutilisés sont regroupés et stockés dans des entrepôts adaptés. Selon le besoin, ils sont vendus dans le marché de l’occasion ou donnés gratuitement à certaines organisations à but non lucratif. Ils peuvent également être exportés vers d’autres pays. Les pièces électroniques usagées qui ne peuvent pas être réutilisées sont broyées pour en extraire des matériaux pouvant servir pour fabriquer de nouveaux appareils électroniques. Après la fin de traitement, ces matériaux sont acheminés via un conteneur Laval spécifique vers les usines des fournisseurs de matériaux où ils seront intégrés dans les processus de transformation. Les déchets électroniques qui ne présentent aucune utilité doivent être éliminés définitivement. Il existe généralement deux méthode pour éliminer ces déchets : l’incinération et l’enfouissement. Dans tous les cas, l’entreprise chargée du traitement des déchets électroniques doit respecter scrupuleusement la réglementation en vigueur concernant l’élimination des déchets électroniques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *