Traitement des matières résiduelles

D’une manière générale, l’expression « matière résiduelle » couvre de nombreuses grandes familles de résidus et de déchets. Cette expression est communément utilisée pour définir tout produit arrivant à sa fin de vie. Parmi les matières résiduelles on peut citer les déchets électroniques, déchets biomédicaux, plastiques, papiers, textiles, etc. Au Québec, le traitement des matières résiduelles repose sur le concept 3RV-E. Ce concept est axé sur 4 principes : Réduction, Réemploi, Recyclage, et Elimination.

Les principales matières résiduelles générées au Québec

Les déchets de plastiques

Les déchets de plastiques représentent un enjeu majeur pour les municipalités et les entreprises spécialisées. Ils proviennent généralement des emballages alimentaires et industrielles. Il est possible de classer les déchets de plastiques en deux grandes catégories : les thermodurcissables et les thermoplastiques. On retrouve ensuite de nombreuses sous-catégories déclinées de ces deux catégories principales. Le transport des déchets de plastiques se fait généralement via un conteneur à déchets adapté. Les méthodes de tri et de traitement varient en fonction du type de plastique.

Les déchets métalliques

Moins fréquents que les déchets de plastiques, les déchets métalliques ne sont pas traités de la même manière. Il existe généralement deux catégories de déchets métalliques : les métaux ferreux et les métaux non-ferreux. Dans tous les cas, les déchets métalliques doivent être posés dans un conteneur spécifique et non pas dans un conteneur composte standard.

Les déchets de carton et de papiers

D’un volume aussi important que les déchets de plastiques, les déchets de carton et de papiers posent un grand défi aux entreprises spécialisées. Le processus de tri et de traitement varie généralement d’une municipalité à une autre. En principe, les déchets de carton et de papier doivent être mis dans un conteneur à déchets spécifiques afin de faciliter le traitement et le recyclage.

Les déchets de verre

Le verre est un matériau très utilisé au Québec et partout dans le monde. Ce qui explique le grand volume de déchets de verre générés chaque année. Heureusement, le verre peut être recyclé à l’infini! Cependant, le traitement et la valorisation de ce matériau nécessite l’utilisation de technologies avancées. En outre, les opérations de tri et de recyclage comportent de nombreux risques pour les personnes travaillant sur ces déchets. Il est généralement recommandé de ne pas mettre les déchets de verre dans un conteneur composte mais plutôt dans un conteneur adapté.

Les déchets de textiles

Les déchets de textiles sont généralement plus faciles à traiter. Une fois collectés, ils sont triés afin d’en sélectionner les textiles pouvant être réutilisés. Par exemple, les vêtements qui sont en bon état peuvent être offerts à des organisations à but non lucratif ou exportés vers d’autres pays. Les déchets de textiles ne pouvant pas être réutilisés sont transformés pour certains usages industriels ou éliminés dans des centres spécialisés.

Le concept 3RV-E : une méthode incontournable pour gérer les déchets au Québec

Axé sur 4 principes : Réduction, Réemploi, Recyclage, et Elimination, le concept 3RV-E est une méthode incontournable qui permet d’anticiper et de gérer efficacement les différents déchets générés par les consommateurs et les unités industrielles. La réduction vise à lutter contre la surconsommation afin de réduire les déchets. Le réemploi permet de réutiliser tous les produits qui sont en bon état de fonctionnement. Le recyclage est un processus permettant de bénéficier des caractéristiques des déchets afin de les réutiliser dans la fabrication de nouveaux produits. L’élimination et l’ultime étape dans le processus de traitement des déchets selon la méthode 3RV-E. Elle permet de détruire définitivement les déchets inutiles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *